Equipement de Tournage

Dans cet article, je vais vous détailler le matériel que je serai amenée à utiliser lors de mes missions pour Votre Tour du Monde (qui me fournit tout l’équipement, génial) et dans le cadre d’autres missions pour Accorhotels. 😊

Comme vous le savez peut-être, j’ai un parcours orienté vers l’audiovisuel, je serai donc en charge de la prise de vue et du montage de pas mal de vidéos que vous pourrez retrouver dans la section « vidéos » prochainement.

Pour ceux qui n’ont jamais approché d’un autre type de caméra que d’un smartphone, voici quelques petits éléments qui pourront vous éclairer sur la marche à suivre lors d’une préparation de tournage (que ce soit en voyage ou non).

Equipement de Tournage

 

Avant toute chose

Pour savoir quoi utiliser, il faut bien sûr connaître nos objectifs et ce que l’on veut filmer. Pour ce premier voyage en compagnie de Bruno, l’objectif est de réaliser une vidéo qui résumera notre trajet Interrail ! Et croyez-moi, ça demande une organisation bien poussée !

Tout d’abord, il est important de connaître l’itinéraire que l’on va emprunter un minimum, afin de pouvoir commencer à élaborer une idée de scénario global qui rythmera la vidéo que l’on souhaite réaliser. Ainsi, nous pouvons prévoir du matériel spécifique utile pour certaines transitions ou certains plans qui nécessitent plus que notre appareil de prise de vue. Ensuite, en élaborant une trame de base, ou un fil rouge de la vidéo au préalable, cela permet de toujours garder en tête qu’il est nécessaire de tourner certains plans dans telle ou telle ville, et ainsi avoir tout ce qu’il nous faut au montage, sans mauvaise surprise ! 😊

Pour en savoir plus sur les trajets Interrail, vous pouvez visiter
cet article qui vous propose l’itinéraire d’un tour d’Europe en train
.

 

Le choix du matériel

Pour ce voyage, nous aurons à notre disposition :

  • Le Panasonic Lumix GH5

Ce petit appareil compact tout nouvellement sorti va nous être très utile pour plusieurs raisons.

En premier lieu, sa grande dynamique nous permettra d’avoir un signal vidéo optimisé pour enregistrer au mieux tous les détails qui nous entourent et les différents paysages que nous allons rencontrer. Avoir tous ces détails nous permet ensuite d’avoir beaucoup plus de possibilités de traitement en postproduction, notamment au moment de l’étalonnage (la modification des couleurs de notre vidéo, pour lui donner un look plus original).

La dynamique d’un appareil photo est sa capacité à enregistrer l’écart entre
les hautes et les basses lumière d’une scène.
Plus cette dynamique est grande, plus on est contents !
Et là, pour le coup, on est très contents.

Cet appareil a également un autre gros avantage, sa capacité à faire des ralentis pouvant aller jusqu’à 180 images/secondes. Sachant qu’une vidéo classique est tournée en 25 images/secondes, cela nous laisse donc la possibilité de ralentir chaque pas de Bruno de près de 7 fois par rapport à sa vitesse normale. A cette vitesse, on n’est pas arrivés.

Pour accompagner cet appareil, nous avons les optiques Panasonic 12-60 mm f2.8, 35-100 mm f2.8, et 15 mm  f1.7.

  • Le Crane Zhiyun Tech 

Ce petit appareil aux allures de parapluie du futur n’est autre qu’un stabilisateur. Après avoir attaché et équilibré notre GH5 sur le Crane, il suffit « simplement » d’avancer. Et hop, adieu les secousses dues à la démarche chaloupée du cadreur (ou de la cadreuse en l’occurrence). Plutôt cool, non ? Vous pouvez voir un petit test que j’ai réalisé sur la page Facebook du stage.

  • La Gopro Hero 5 Black

La nouvelle Gopro va nous permettre de faire des plans sous l’eau ! Cette nouvelle GoPro n’a même plus besoin de boitier pour être étanche. La première fois que je plongerai cette petite caméra dans l’eau, mon cœur s’arrêtera pendant probablement quelques secondes, juste le temps de réaliser que si, elle marche encore, oui oui.

  • La caméra Gear 360° de Samsung

Pour celle-ci, je préfère laisser la surprise de sa future utilisation… 😉

 

Se préparer

Une fois que le choix du matériel est fait, il faut impérativement se préparer. Tout d’abord, il faut constituer une liste de matériel, afin de toujours savoir ce que l’on amène et pouvoir vérifier que l’on n’oublie rien sur place à chaque déplacement.

La veille de chaque jour de tournage, il faut charger toutes les batteries, et vider et formater les cartes mémoires sans faute ! Pour la sauvegarde des cartes, TOUJOURS les sauvegarder 2 fois, dans 2 endroits différents (sur un ordinateur + un disque dur, ou 2 disques durs différents, …). En cas d’accident ou de crash de matériel, on est toujours sûrs de ne pas avoir perdu tout notre travail.

Il faut ensuite tester et s’entraîner avec le matériel que l’on va utiliser. Ainsi, pendant le tournage, on ne perd pas de temps à chercher telle ou telle fonction. On connaît notre matériel, donc le temps de tournage est consacré uniquement à la création 😊

 

Et voilà ! Il ne reste plus qu’à partir, et surtout créer et profiter !

Je reste bien sûr très générale dans cet article, qui a pour vocation de donner un aperçu global des différentes étapes de préparation d’un tournage, pour que chacun puisse appréhender cette mission. Pour plus de détails, n’hésitez pas à poser vos questions dans un commentaire 😊

Sarah
sarah@votretourdumonde.com

Moi, c'est Sarah. Il y a quelques mois j'ai postulé pour un stage plutôt atypique. Et vous savez quoi ? Ça a marché ! Me voilà donc partie pour 6 mois de stage et de voyages en compagnie de Bruno Maltor.

13 Commentaires
  • David
    Posté à 20:00h, 15 mars Répondre

    Je suis cinéphile et m’intéresse beaucoup aux matériels de tournage , sauf que je suis fauché et pas un rond donc je ne possède pas grand chose à par mon smartphone … ce qui est ballot , du coup cet article me fait faire du lèche vitrine . Outre ce petit lapsus , je trouve l’article vraiment instigateur et que j’aime à lire , je vais évidemment suivre tout ça avec intérêt .

    Bonne continuation Sarah 🙂 le stage c’est toi qui le fait mais je suis sur qu’au finale vous aurez autant à vous en apprendre l’un à l’autre ^^

    • Sarah
      Posté à 23:59h, 15 mars Répondre

      Merci David, tu sais, il suffit parfois de peu de choses pour faire une vidéo réussie ! Et certains concours de court-métrages imposent même le smartphone dans certains cas 🙂

      • David
        Posté à 09:50h, 16 mars Répondre

        N’empêche que ça doit quand même être balèze avec un smartphone ^^ Mais je relèverais bien le défit

      • Sarah
        Posté à 17:10h, 16 mars Répondre

        Tu as le Mobile Film Festival qui propose ça, si tu veux checker 🙂

        • David
          Posté à 21:12h, 18 mars Répondre

          Merci pour l’info 🙂

  • Mélissa_Alr
    Posté à 23:49h, 15 mars Répondre

    Merci pour tous tes conseils, car étant totalement novice en la matière et m’envolant dans une semaine et demi pour le sri lanka je pense qu’il est grand temps que je me penche sur le sujet ^^. Pour ce premier voyage je ne pense pas que je vais faire de la « grande vidéo » mais j’ai une go pro hero 4 session et j’aimerai quand même essayer de faire quelques montages histoire de voir de quoi cette petite caméra est capable et puis ça permettra d’avoir de beaux souvenirs de mon périple au pays de l’or vert =D . En tout cas j’ai réellement hate de voir de quoi tu es capable (j’avais déjà tellement aimé ta vidéo de candidature).

    • Sarah
      Posté à 17:10h, 16 mars Répondre

      Hey Mélissa,
      Avec une GoPro Hero 4 tu peux déjà faire des petits films sympas, tout ce qu’il faut surtout c’est s’entraîner ! Et un voyage est vraiment une bonne occasion, carrément 🙂

  • Nicolas
    Posté à 22:27h, 16 mars Répondre

    Depuis la vidéo teaser (tu sais celle où tu avances vers une grande porte) j’attends l’article pour voir avec quoi tu stabilises. Effectivement tu joues dans la cour des grands avec le Crane Zhiyun Tech.
    Je fais des courtes vidéos de mes voyages et la pour mon dépars en avril à Montréal je recherche un moyen pour stabiliser qui ne soit pas trop encombrant et d’un budget plus restreint, tu aurais des propositions toi qui est dans l’audiovisuel ?
    Sinon top l’article. Rapide à lire, clair, bien aéré. Merci

    • Sarah
      Posté à 08:37h, 17 mars Répondre

      Pour savoir ce qu’il te faut, tout dépend de quel appareil tu as, tu filmes avec un smartphone, une gopro, ou un DSLR ?
      Pour avoir des prix moins chers, pour les plus petits appareils tu as des stabilisateurs motorisés pour gopro et smartphones autour de 300 euros.
      Sinon tu as la solution plus cheap d’utiliser un stabilisateur uniquement mécanique que tu peux trouver autour de 180 euros ou moins cher d’occasion (mais ça demande beaucoup d’entraînement, donc si tu pars en Avril, commence dès maintenant ! 🙂 )

      • Nicolas
        Posté à 12:06h, 17 mars Répondre

        J’ai un Nikon D7000 pour être précis, Merci pour ta réponse, vivement vos premières images

  • Lara
    Posté à 12:18h, 26 mars Répondre

    hello Bruno, petite question : quelle est la ref de ta caméra à toi ? (pour mes parents ;-)) bises Lara

  • Maxime
    Posté à 08:17h, 21 avril Répondre

    Hello, tout d’abord j’adore ce que tu fais 🙂 J’aurais une petite question, selon toi, est-il possible de faire un vlog ou du moins une vidéo (en voyage) de qualité avec un iPhone et un stabilisateur ?

    • Sarah
      Posté à 06:04h, 22 avril Répondre

      Hello Maxime ! 🙂 Merci beaucoup !
      Pour ce qui est du vlog, les Iphones ont vraiment une bonne qualité d’image, donc ça peut bien rendre ! Reste à voir au niveau du son si c’est assez directif pour ne pas trop entendre l’environnement, mais ça devrait donner un résultat assez propre 🙂 Surtout, fais des tests pour voir ce que ça donne !

Poster un commentaire